Nous, l’Europe, banquet des peuples

DE
Laurent Gaudé
CONCEPTION, MUSIQUE ET MISE EN SCÈNE
Roland Auzet
théâtre, saison 21 → 22

12 Jan.
16 Jan. 2022

du mercredi au vendredi à 20h, samedi à 18h, dimanche à 15h30
durée : 2h30 – salle Roger Blin

L’Europe, plus que jamais malmenée, soumise aux critiques, rongée par les nationalismes, semble ne plus faire rêver. L’écrivain Laurent Gaudé émet l’hypothèse que le désir s’est éteint parce que le récit européen n’a pas été encore écrit et que, sans histoire, point de communauté. Il s’attelle, avec le compositeur et metteur en scène Roland Auzet, à la fabrication d’un long poème, parlé et chanté, qui retrace cette histoire européenne, faite de blessures et d’espoirs. Le projet est ambitieux : il rassemble un groupe d’acteurs, chanteurs ou danseurs de différentes origines, tous riches d’un parcours singulier dans leur pays, et une chorale, sorte de chœur antique, constituée d’amateurs formés in situ au cours d’ateliers précédant la série de représentations, associée à un chœur d’enfants le samedi et le dimanche. Articulant voix chantée, voix parlée, voix théâtrale et voix lyrique, l’épopée se déploie, s’appuyant sur la force du chœur et sur la personnalité des acteurs. En mettant en mots les marques de l’Histoire – l’industrialisation, les deux guerres mondiales, le communisme et la déchirure du rideau de fer, Mai 68 à Paris et le printemps de Prague, la lutte contre le terrorisme –, Nous, l’Europe, banquet des peuples interroge le concept de fraternité, la responsabilité de l’individu au sein du groupe, l’utopie qu’est la construction collective d’une société plus équitable. Ce banquet, où art et politique se mêlent en une mosaïque sonore et visuelle saisissante, est un chant donné en partage, une polyphonie de voix et une pluralité de regards, la chronique d’un continent qui s’écrit chaque soir sur scène.

« L’Europe, c’est une géographie qui veut devenir philosophie. Un passé qui veut devenir boussole. »
Laurent Gaudé, Nous, l’Europe. Banquet des peuples

tmp

Générique

AVEC Karina Beuthe Orr, Robert Bouvier, Nina Dipla en alternance avec Artemis Stavridi, Rodrigo Ferreira, Yasin Houicha, Rose Martine, Dagmara Mrowiec-Matuszak,  Stanislas Roquette, la Nébuleuse d’HIMA (Faustine Berardo, Bro’Lee, Maxime Pillard), Thibault Vinçon

Et le chœur de chambre de Paris, direction Olivier Delafosse.

CHORÉGRAPHIE Joëlle Bouvier
MUSIQUE ÉLECTRONIQUE Daniele Guaschino
COMPOSITION DES CHANSONS Faustine Berardo
SCÉNOGRAPHIE Roland Auzet, Bernard Revel, Juliette Seigneur
LUMIÈRE ET RÉGIE Bernard Revel
VIDÉO Pierre Laniel
COSTUMES Mireille Dessingy
COLLABORATION ARTISTIQUE Carmen Jolin
PRÉPARATION ET CHEFFE DES CHŒURS Agathe Bioulès
ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE ET SURTITREUR Victor Pavel
RÉGIE GÉNÉRALE : Séverine Combes
RÉGIE SON : Julien Pittet
RÉGIE VIDÉO : Justin Artigues
CHARGÉE DE PRODUCTION : Mélanie Lézin

Le texte est publié aux éditions Actes Sud.

Production déléguée ACTOpus – Compagnie Roland Auzet.
Création Festival d’Avignon 2019, production déléguée l’Archipel, scène nationale de Perpignan.
Coproduction L’Archipel, scène nationale de Perpignan ; Le Théâtre – scène nationale de Saint-Nazaire ; Compagnie du Passage, Neuchâtel (Suisse) ; Théâtre-Sénart, scène nationale ; Théâtre Prospero – Groupe de la Veillée Montréal (Canada) ; Festival d’Avignon ; Théâtre de Choisy-le-Roi, scène conventionnée d’intérêt national – Art et Création pour la diversité linguistique ; Opéra Grand Avignon ; MA scène nationale – Pays de Montbéliard ; Teatr Polski Bydgoszcz (Pologne) ; Châteauvallon, scène nationale ; MC2: Grenoble, scène nationale.
Avec la participation artistique du Jeune théâtre national.
Avec le soutien de la Fondation Orange ; de l’Institut français établissement public en charge des relations culturelles internationales ; de la Fondation Hippocrène et des Services de la culture du Canton et de la Ville de Neuchâtel ; du Syndicat intercommunal du Théâtre régional de Neuchâtel et de la Loterie Romande ; du CENTQUATRE-PARIS ; de l’Opéra de Limoges.
En collaboration avec la Commission Européenne.
La Compagnie ACTopus est soutenue par le ministère de la Culture (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes) et conseil régional d’Auvergne-Rhône Alpes.

La presse en parle