Africolor © Pascale Fournier
Annulé

Africolor

Indépendances Cha Cha
ÉCRITURE ET MISE EN SCÈNE
Vladimir Cagnolari
Emil Abossolo
musique, saison 20 → 21

16 Déc.
16 Déc. 2020

mercredi 16 décembre à 19H
DURÉE ESTIMÉE : 1H45

En 2020, dix-sept pays d’Afrique fêtent le soixantième anniversaire de leur indépendance. Au Congo, on joua encore une fois l’Indépendance Cha Cha, le célèbre morceau qui célébrait, le temps d’une danse, l’unité retrouvée et la liberté promise. Toute l’Afrique francophone, en son temps, l’avait adopté.
Mais l’indépendance, qu’est-ce que ça voulait dire il y a soixante ans ? Ce spectacle revient sur ces années de basculement, dans la tête et les mots des personnalités qui en furent les emblèmes et qu’on a appelés « pères de la Nation ».
Indépendances Cha Cha est une visite dans les couloirs du temps, durant laquelle les spectateurs traversent une galerie dont les portraits s’animent.

La Guinée : Sekou Touré, le président qui disait non
Débutons ce voyage avec la Guinée de Sékou Touré, premier pays d’Afrique francophone à obtenir son indépendance en 1958, en votant Non au referendum proposé par de Gaulle et du même coup, à une marche vers l’indépendance sous le contrôle et la domination de la France.
Sur scène, Sekou Touré revient s’expliquer sur son choix, et sur les années qui ont suivi. Car la Guinée paiera très cher ce refus, la France décidant de couper tous les ponts et de pratiquer avec la Guinée une sorte de politique de la « terre brûlée ». Le leader guinéen, qui voyait les complots – réels ou supposés- partout fera également payer à son peuple un lourd tribut.
Capsule Vidéo ICI

Le Sénégal : Senghor, le poète président
Celui qui préférait qu’on retienne de lui le poète plutôt que le président a pourtant joué le tout premier rôle dans l’indépendance de son pays, le Sénégal. Armé de poésie, de musique et de discours, Il nous raconte le cheminement qui les a menés, lui et son pays, vers cette idée – l’indépendance –  née bien avant que Léopold Sédar ne voit le jour à Joal. Elle sera proclamée le 20 août 1960, après une brouille avec son homologue soudanais Modibo Keita, mettant fin à l’union des deux pays dans la fédération du Mali. Après vingt ans à son poste, il quittera le pouvoir pour se consacrer à la poésie.
Capsule Vidéo ICI

tmp

Générique

DIRECTION D’ACTEUR Emil Abossolo
AVEC Emil Abossolo et Fousseyni Fakoly Doumbia (Guinée)
Senny Camara et Nicolas Mouen (Sénégal)

Production Africolor / Création Africolor 2020 Accueil en résidence le Comptoir de Fontenay-sous-Bois Avec le soutien du ministère de la Culture (DRAC Île-de-France) ;
du Département de l’Essonne ; de la ville de Paris.

Lien(s)