Nous sommes seuls maintenant © Pascale Fournier

Nous sommes seuls maintenant

CRÉATION COLLECTIVE
Collectif In Vitro
MISE EN SCÈNE
Julie Deliquet
théâtre, saison 20 → 21
Spectacle à partir de 14 ans

16 Mar.
21 Mar. 2021

du mardi au samedi à 20h, le dimanche à 15h30
Durée : 1h35 - salle Roger Blin

La création collective Nous sommes seuls maintenant est le dernier volet de la saga familiale
« Des années 70 à nos jours… ». Présenté dans son ensemble au TGP en 2014 puis complété en 2015 par un épilogue, Catherine et Christian (fin de partie), le triptyque revisite La Noce de Brecht dans les années 1970 et Derniers remords avant l’oubli de Jean-Luc Lagarce dans les années 1980, avant de s’attacher dans ce dernier volet des années 1990 aux enfants de la génération de Mai 68 et à ses héritages. Les comédiens d’In Vitro guidés par Julie Deliquet, y brossent le tableau d’une époque enivrée de luttes et d’idéaux à travers le portrait d’une famille qui, deux décennies après ces années de révolte, s’installe à la campagne, entre nécessité de se fixer et velléité de renouveau. L’anniversaire des vingt ans de Bulle, la fille de François et Françoise, est l’occasion d’un repas dans leur maison des Deux-Sèvres, rassemblant tout un petit monde autour de la table, du grand-père à la petite fille. Les proches et amis de tous bords sont là avec un revenant imprévu ou inespéré, l’Argentin Sullivan, qui va bousculer la donne. L’alcool aidant, les souvenirs surgissent des voyages et des époques, des barricades de Paris au Chili des années 1970. Sous l’œil de leurs enfants et malgré les utopies envolées, les révolutionnaires d’hier refusent l’idée de vieillir. Quel est l’héritage aujourd’hui pour les enfants de Mai 68 ?  

Avant d’être livrées au plateau, les créations du Collectif In Vitro se frottent au réel au cours de longues improvisations d’où naît une forme d’écriture orale qui leur est propre. Cette captation du vivant offre ici une pièce chorale au léger souffle anarchique et à la veine corrosive et joyeuse. Cette génération qui s’adresse à une autre laisse transparaître, entre nostalgie et lucidité, la tendresse teintée d’humour ou d’ironie que la troupe éprouve pour ses aînés et ses tentatives pour changer le monde. 

« L’histoire est à nous et ce sont les peuples qui la font. »
Dernier discours de Salvador Allende (1973)

tmp

Rencontre avec l’équipe artistique

samedi 21 Mar. 2020

rencontre à l'issue de la représentation

Générique

AVEC Julie André, Gwendal Anglade, Anne Barbot, Éric Charon, Olivier Faliez, Pascale Fournier, Julie Jacovella, Jean-Christophe Laurier, Agnès Ramy, Richard Sandra, David Seigneur, Annabelle Simon

SCÉNOGRAPHIE Charlotte Maurel et Julie Deliquet
LUMIÈRE Jean-Pierre Michel et Laura Sueur
RÉGIE GÉNÉRALE François Sallé
ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE Julie Jacovella

Production déléguée Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis.
Production Collectif In Vitro.
Coproduction Théâtre Romain Rolland Villejuif, Théâtre Gérard Philipe, Champigny-sur-Marne.
Avec l’aide à la production du ministère de la Culture (DRAC Île-de-France).
Avec le soutien d’Arcadi, du Fonds SACD Théâtre, du Département du Val-de-Marne, de l’Adami, du Théâtre de Vanves, du Studio-Théâtre de Vitry, de La Comédie de Valence CDN Drôme-Ardèche, de La Ferme du Buisson Scène nationale de Marne-la-Vallée et du Théâtre de la Ville – Paris.
Ce spectacle a été répété au Théâtre de la Bastille et a bénéficié de son soutien technique.
Avec l’aide d’Arcadi Île-de-France / Dispositifs d’accompagnement.
En collaboration avec le Bureau FormART.

dimanche 21 Mar. 2021
dimanche 21 Mar. 2021