Lorraine de Sagazan

    Lorraine de Sagazan est actrice de formation. Entre 2008 et 2014, elle joue dans de nombreuses productions et projets collectifs. Afin de se former à la mise en scène, elle part à Berlin en mai 2014 et assiste Thomas Ostermeier qui répète Le Mariage de Maria Braun de Rainer Werner Fassbinder pour le Festival d’Avignon. On lui propose alors de participer au Festival Fragments d’Été. Elle choisit de travailler sur une adaptation de Démons de Lars Noren. Le spectacle est créé à La Loge, puis au Théâtre de Belleville pour soixante dates à l’automne 2015. C’est à cette occasion que la Compagnie La Brèche est fondée. Démons sera programmé par la suite à La Manufacture à Avignon en 2016. Il sera repris en octobre 2017 au Monfort Théâtre à Paris. Entre temps, elle est intervenante dans plusieurs écoles qui forment les jeunes acteurs, notamment à L’ESCA à Asnières-sur-Seine, à L’École du Nord (Lille) et à l’École Nationale de la Comédie de Saint-Étienne.
    Romeo Castellucci lui propose de poursuivre sa formation en assistant aux répétitions des quatre spectacles qu’il présente en 2015-2016 à Paris. À l’automne 2016, elle créé une adaptation de Une maison de poupée de Henrik Ibsen.

    À l’automne 2017, Lorraine met en scène La Poupée barbue , d’Édouard Elvis Bvouma, le texte francophone lauréat du prix RFI dont la tournée est internationale et le département de la Seine-Saint-Denis lui commande un spectacle jeune public Les Règles du jeu, écrit par l’auteur Yann Verburgh, la création voit le jour en janvier 2018. En mai 2018, elle monte une adaptation deVania sur l’invitation du Théâtres Bronski & Grünberg à Vienne avec des acteurs autrichiens.
    En juin 2019, elle crée avec sa compagnie L’Absence de père aux Nuits de Fourvière, au Centquatre et à la MC93. 

    La Vie invisible, spectacle qui met en scène des personnes mal-voyantes et non-voyantes a été créé à La Comédie de Valence en septembre 2020. Une version radiophonique du spectacle a été joué pour France Culture en mars 2021. Pour l’écriture et la mise en scène de La Vie invisible, elle s’est appuyée avec Guillaume Poix sur des entretiens réalisés avec des personnes non et malvoyantes évoquant des souvenirs de théâtre. C’est dans cette même lignée que l’écriture d’Un Sacre commence. Lorraine de Sagazan en compagnie de Guillaume Poix ont ainsi rencontré trois cent soixante-cinq personnes pour tenter de rompre l’isolement causé par la crise sanitaire. Le spectacle se jouera au TGP en novembre 2021.


    Lorraine de Sagazan est associée au CDN de Rouen et au Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis. Elle est membre de l’Ensemble Artistique de La Comédie de Valence, centre dramatique national Drôme-Ardèche