Huit heures ne font pas un jour

DE
Rainer Werner Fassbinder
MISE EN SCÈNE
Julie Deliquet
Créations 2021-2022

Les Krüger-Epp sont une famille typique de la classe ouvrière allemande du début des années 1970. Jochen, le petit-fils, ouvrier toujours prêt à lutter pour plus de justice sociale, rencontre Marion, une jeune femme moderne et émancipée qui travaille dans un journal local. Ce sera, entre ces deux-là, le début d’une grande histoire d’amour… 

Et c’est d’un même parfum d’optimisme, d’une même trajectoire heureuse que se dessinent les destins de leurs familles, collègues et amis. Exempte de tout misérabilisme, cette fresque prolétaire met en scène : défense ouvrière, émancipation féminine, dignité du troisième âge et droit de l’enfant. 

Rainer Werner Fassbinder mise sur la résolution des conflits par la mobilisation éclairée de ses personnages pour les rendre maîtres de leur destin ! 

tmp

Générique

AVEC en cours de distribution

COLLABORATION ARTISTIQUE Pascale Fournier et Julie André
VERSION SCÉNIQUE Florence Seyvos, Julie Deliquet et Julie André
SCÉNOGRAPHIE Julie Deliquet et Zoé Pautet
LUMIÈRE Vyara Stefanova
COSTUMES Julie Scobeltzine

Production Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis.
Coproduction La Comédie de Saint-Étienne – CDN, La Coursive – Scène nationale de la Rochelle (en cours de construction).
Avec le soutien de L’École de la Comédie de Saint-Étienne / DIESE #Auvergne-Rhônes-Alpes.

Télécharger

Dossier de création – Huit heures ne font pas un jour