Hamlet(te)

D’APRÈS
William Shakespeare
ADAPTATION ET MISE EN SCÈNE
Clémence Coullon

création

13 Mai.
17 Mai. 2024

du lundi au vendredi à 20h
durée estimée : 2h00 – Salle Delphine Seyrig

spectacle conseillé à partir de 14 ans

Au royaume du Danemark, le roi meurt subitement d’une piqûre de serpent, dit-on.
Son frère, Claudius, prend le pouvoir et épouse sa femme, Gertrude. Le prince Hamlet, qui souffre de ce mariage si soudain entre sa mère et son oncle, voit apparaître le spectre de son père et apprend qu’il a été empoisonné par Claudius. Le prince décide de le venger. Pour mener son projet à bien, il simule la folie et délaisse sa fiancée Ophélie… Quand soudain un accident majeur et spectaculaire provoque la stupéfaction des comédiens et du public. Comment continuer à jouer Hamlet dans le respect de l’œuvre en ces circonstances inouïes ?

Clémence Coullon met en scène ses camarades du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique dans cette ébouriffante variation sur Hamlet. La toute jeune et fougueuse troupe interroge et s’amuse des conventions théâtrales et joue sur les attentes du spectateur. La première partie puise dans la puissance comique que contient déjà la pièce, sans la départir de son tragique, ni de son grandiose. Puis l’accident et ses conséquences théâtrales conduisent acteurs et spectateurs à se demander en quoi consistent la construction d’un personnage, la répartition des rôles et l’infini possible des interprétations.
Hamlet(te) est ainsi une déclaration d’amour fou au théâtre, à l’acteur et à sa liberté. Un hommage aussi, vitaminé et fantasque, à la beauté et au pouvoir de l’illusion, à l’absurde et à Shakespeare.

« Savez-vous l’importance d’un mot mademoiselle, d’un vers ?
L’importance d’une virgule, d’un point ?
Quand je vous parle,
Virgule,
Vous sentez l’intensité de ma voix,
Virgule,
Vous sentez la tension qui s’y dégage,
Virgule,
Vous sentez l’importance des mots que j’utilise ;
Point-virgule,
Alors on respecte le texte ! »
Clémence Coullon, Hamlet(te)

tmp

Générique

AVEC Alexandre Auvergne, Chloé Besson, Olivier David, Lomane de Dietrich, Hermine Dos Santos, Mikaël-don Giancarli, David Guez, Shekina Mangatalle-Carey, Hélène Rimenaid, Basile Sommermeyer, Julie Tedesco, Léna Tournier Bernard, Ike Zacsongo-Joseph
TRADUCTION Jean-Michel Déprats
SCÉNOGRAPHIE ET RÉGIE GÉNÉRALE Angéline Croissant
LUMIÈRE Félix Depautex
SON Marc Bretonnière
COSTUMES ET HABILLAGE Marion Montel
RÉGIE PLATEAU Manon Dauvergne-Bey

Production Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis ; compagnie La Grande Tirade.
Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National.

Autour du spectacle

Navettes retour

La navette retour vers Paris
Du lundi au vendredi, une navette est mise à disposition des spectateurs à l’issue de la dernière représentation (dans la limite des places disponibles).
Elle dessert les arrêts : Porte de Paris (métro ligne 13), La Plaine Saint-Denis, Porte de la Chapelle, La Chapelle, Gare du Nord, République, Châtelet.
Navette retour Paris : 3€
 Réservez

La navette Dionysienne
Les jeudis soirs, si vous habitez à Saint-Denis, une navette gratuite vous reconduit chez vous.
Il vous suffit de réserver au 01 48 13 70 00.
Navette retour Saint-Denis :  gratuit

Accessibilité

Toutes les représentations sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Des places vous sont réservées en salle.
→ En savoir plus

Pour tous les spectacles, le TGP et Souffleurs de sens proposent le service «Souffleurs d’Images» aux spectateurs malvoyants et aveugles. À leur demande ils seront accompagnés par un bénévole qui leur décrit le spectacle à l’oreille.
Pour cela, il vous suffit de réserver votre place auprès de la billetterie du TGP en indiquant que vous serez accompagné d’un souffleur, puis de contacter Souffleurs de sens.
– 01 42 74 17 87

Jean-Baptiste, Madeleine, Armande et les autres…

24 avril 2024 → 28 avril 2024
D'APRÈS Molière
MISE EN SCÈNE Julie Deliquet
Aller au contenu principal