Les Grands Sensibles

ou l'éducation des barbares
D’APRÈS
WILLIAM SHAKESPEARE
ÉCRITURE ET MISE EN SCÈNE
ELSA GRANAT
COLLABORATION À LA DRAMATURGIE
LAURE GRISINGER
25 Sep.
6 Oct. 2024

du lundi au vendredi à 19h30, samedi à 17h, dimanche à 15h
relâche le mardi

durée  estimée : 2h30 – Salle Delphine Seyrig

 

Tout commence par une fête : Juliette s’apprête à souffler les bougies de son dix-huitième anniversaire. Autour d’elle, on trouve Roméo, Ophélie et Hamlet. Les parents et les grands-parents dansent sur des slows de leur jeunesse. Ils regrettent tout ce qui était mieux avant. Mais qu’ont-ils fait de leur vie ? À quoi ont-ils passé leur temps ? Les gamins de 18 ans regardent les adultes dans toute leur immaturité affective et leur impuissance. C’est dans ce monde en fin de cycle que naît une histoire entre un garçon et une fille. 

Après son ébouriffante plongée dans Le Roi Lear de William Shakespeare à travers King Lear Syndrome ou les Mal élevés, Elsa Granat poursuit sa recherche d’un théâtre ultra-sensible et bondissant qui se réapproprie les grandes fictions de notre héritage littéraire. Croisant la poésie de Shakespeare, l’écriture de plateau et sa propre écriture, l’autrice et metteuse en scène s’empare cette fois de Roméo et Juliette, cette histoire d’amour dont la fin tragique est due à l’aveuglement de parents accrochés à leurs principes et à leur haine ancestrale. Mais cette fois, les enfants ne se laisseront pas faire. Dans Les Grands Sensibles, les adolescents prennent leurs parents pour ce qu’ils sont, des enfants de maternelle travestis en dirigeants du monde, dont la folie conduit l’humanité vers la catastrophe et leurs propres enfants vers la mort. Et si ces derniers rejetaient le destin qu’on leur impose et obligeaient les parents à changer d’angle de vue ? Et s’ils rééduquaient leurs aînés ? 

Avec douze interprètes accompagnés d’enfants et de seniors amateurs, Elsa Granat invente une libre variation sur une fiction mythique, pour repenser l’ordre du monde et du pouvoir, dans la jubilation, à partir du point de vue de celles et ceux qui devraient avoir droit à une belle vie.

tmp

Lien(s)

Générique

AVEC Lucas Bonnifait, Antony Cochin, Victor Hugo Dos Santos Pereira, Elsa Granat, Clara Guipont, Niels Herzhaft, Laurent Huon, Juliette Launay, Mahaut Leconte, Bernadette Le Saché, Hélène Rencurel, Edo Sellier (guitare) ET LA PARTICIPATION du chœur d’enfants du Conservatoire de Saint-Denis dirigé par Erwan Picquet ET DE 5 seniors amateurs
SCÉNOGRAPHIE Suzanne Barbaud
LUMIÈRE Lila Meynard
SON John M. Warts
COSTUMES Marion Moinet
ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE Mathilde Waeber
ASSISTANAT À LA SCÉNOGRAPHIE  ET AUX COSTUMES Constant Chiassai-Polin
CHEF DE CHŒUR Félix Benati
ACCOMPAGNEMENT DES SENIORS AMATEURS Laure Grisinger
COORDINATION DU CHŒUR D’ENFANTS Tassia Martin, Clara Guipont, Agathe Perrault
CONSTRUCTION DU DÉCOR Alain Pinochet (Ateliers du Théâtre de l’Union)
RÉGIE GÉNÉRALE ET PLATEAU Quentin Maudet
RÉGIE SON ET VIDÉO Baudouin Rencurel

Production, administration Agathe Perrault assistée de Sarah Baranes – LA KABANE ; diffusion Camille Bard

Production Compagnie Tout Un Ciel.
Coproduction Théâtre de l’Union – CDN du Limousin ; Le Grand Parquet, maison d’artistes associée au Théâtre Paris-Villette ; Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis ; Théâtre Dijon-Bourgogne – CDN ; Le Nest – CDN de Thionville ; Théâtre de Cornouaille – scène nationale de Quimper.
Avec le soutien de la Région Île-de-France ; du Théâtre des Quartiers d’Ivry – CDN du Val-de-Marne ; du Fonds d’Insertion pour Jeunes Comédiens et Comédiennes de l’ESAD – PSPBB.

La compagnie Tout Un Ciel est conventionnée par le ministère de la Culture (DRAC Île-de-France).

Elsa Granat est artiste associée au Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis ; au Théâtre des Îlets – CDN de Montluçon ; au Théâtre de l’Union – CDN du Limousin et au Nest – CDN de Thionville.

Elsa Granat est membre de la maison d’artistes LA KABANE.

Autour du spectacle

dimanche 29 Sep. 2024

Navettes retour

Navette retour vers Paris du lundi au vendredi, le jeudi à Saint-Denis

La navette retour vers Paris
Du lundi au vendredi, une navette est mise à disposition des spectateurs à l’issue de la dernière représentation (dans la limite des places disponibles).
Elle dessert les arrêts : Porte de Paris (métro ligne 13), La Plaine Saint-Denis, Porte de la Chapelle, La Chapelle, Gare du Nord, République, Châtelet.
Navette retour Paris : 3 €
Navette gratuite pour les arrêts Porte de Paris et La Plaine Saint-Denis)
 Réservez

La navette Dionysienne
Les jeudis soirs, si vous habitez à Saint-Denis, une navette gratuite vous reconduit chez vous.
Il vous suffit de réserver au 01 48 13 70 00.
Navette retour Saint-Denis :  gratuit

Accessibilité

  Jeudi 3 octobre Représentation en audiodescription réalisée par Amandine Marco en partenariat avec Souffleurs de sens (sous réserve)
La salle Delphine Seyrig dispose d’une antenne à haute fréquence. Des boîtiers équipés de boucles magnétiques « tours de cou » sont mis à disposition à la billetterie pour un meilleur confort d’écoute.

Toutes les représentations sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Des places vous sont réservées en salle. Merci de nous prévenir de votre venue lors de votre réservation et de vous présenter à la billetterie dès votre arrivée pour un accès prioritaire et accompagné en salle.


Pour tous les spectacles, le TGP et Souffleurs de sens proposent le service «Souffleurs d’Images» aux spectateurs malvoyants et aveugles. À leur demande ils seront accompagnés par un bénévole qui leur décrit le spectacle à l’oreille.
Pour cela, il vous suffit de réserver votre place auprès de la billetterie du TGP en indiquant que vous serez accompagné d’un souffleur, puis de contacter Souffleurs de sens.
– 01 42 74 17 87

Tournée 24 → 25

→ Les 16 et 17 octobre 2024, Le Nest – centre dramatique national de Thionville
→ Les 6 et 7 novembre, Théâtre de l’Union, centre dramatique national, Limoges
→ Du 26 au 30 novembre, Théâtre Dijon-Bourgogne, centre dramatique national
→ Du 4 au 6 décembre, Théâtre de Cornouaille, scène nationale, Quimper

Le Conte d’hiver

21 mai 2025 → 25 mai 2025
DE WILLIAM SHAKESPEARE
MISE EN SCÈNE AGATHE MAZOUIN, GUILLAUME MOREL

Pratique de la ceinture, Ô ventre

12 mai 2025 → 16 mai 2025
TEXTE ET MISE EN SCÈNE VANESSA AMARAL
Aller au contenu principal